Temps de lecture estimé à 3 minutes

La décoration événementielle : méthodologie

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

En parlant de la décoration événementielle dans cet article précédent, nous avons pu noté l’importance de celle-ci dans le domaine de la culture. Nous allons nous pencher sur la méthodologie du travail entre l’agence décorateur et le client.

A quel moment de la réalisation du projet culturel doit-on faire appel au décorateur? Quelles sont les exigences à valider?

La décoration événementielle devant susciter de fortes stimulations sensorielles par un usage particulier des couleurs, lumières et sons, il est important d’adopter une méthodologie simple, précis et efficace.

Ainsi, la décoration événementielle ne peut s’imaginer sans changement de l’ordre habituel du décor.

En effet, elle doit être faite pour à la fois mettre en valeur l’événement, la salle, l’objet de l’événement, et pour créer une parcelle de territoire hors du commun en transformant un espace inerte en espace vivant.

Les quatre maîtres mots d’un décorateur seront donc :

  • la rigueur,
  • l’écoute,
  • la créativité et
  • la réactivité.

Bien-entendu, rencontrer ce décorateur idéal maîtrisant parfaitement toutes les facettes de son métier n’est pas fréquent. Tout devient donc une question de communication et ce dès la phase d’élaboration du projet.

Avant le budget

La décoration événementielle doit être prise en compte dans le budget final du projet. Elle fait parti des éléments qui permettront la durabilité et l’intérêt du public au dit projet.

Techniquement il doit prendre entre 10 et 25% du budget total.

Très rapidement

On appel pas un décorateur la veille de l’évènement car il faut du temps pour monter un décor qui soit en accordance avec le projet.

De plus le décorateur travaille en collaboration avec le régisseur lumière et son. Il est donc impératif qu’un travail fastidieux soit fait au plus tard 2 mois avant l’évènement.

Appeler rapidement un décorateur permet d’anticiper sur les couts qui aurait pu être trop lourd à supporter.

Exemple : pour le lancement d’une montre d’une grande valeur, nous avons eu à réaliser 258 m d’un bracelet-montre géant ! Les bracelets étaient donc surdimensionnés et il nous fallait, pour garder un minimum de réalisme, effectuer 1,5 km de points de couture. Mais quelle machine aurait été capable de coudre des points de 4 cm de large ? La seule solution était de représenter la couture en trompe-l’œil. Mais comment peindre à la main une telle quantité de points sans y passer 3 mois ? Après quelques essais,nous avons imaginé et construit une machine à imprimer des coutures, qui a parfaitement rempli sa fonction. Les coutures ont été imprimées en 2 jours. Cette méthode artisanale illustre bien ce qui doit animer le décorateur : trouver, souvent par des moyens empiriques, une solution visuelle simple et pertinente.

Un décor n’a pas véritablement besoin de détails, ce sont les éléments choisis qui, par leur agencement et leur justesse, vont les suggérer.

Pour la réussite de votre projet culturel nous vous conseillons de travailler en harmonie avec votre décorateur ou directeur artistique afin de donner l’impact escompter.

Alexandrine Hantz

Alexandrine Hantz

Rédactrice

Miss Yawa | Blogueuse mode & Culture | Présentatrice | Féministe 25.0 |Touche à tout | Freelance | Fan des aurores boréales | Bienvenue dans mon espace 5.0 !

Fermer le menu