Temps de lecture estimé à 3 minutes

#3 Helen Williams, l’Élégante

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Née à New Jersey en 1937, Helen Williams fût l’une des premières noire-américaine à exercer le métier de mannequin dans les années 1950-1960. Helen était grande et belle avec un teint bronzé magnifique. Elle a eu la chance de travailler dans un studio photo dès l’âge de 17 ans. Elle y fût repéré par  Sammy Davis Jr. et Lena Horne. Ceux-ci la prirent sous leur ailes et la transforma en un mannequin élégante et glamour.

Aucune mannequin noire n’avait été aussi élégante qu’elle. Elle savait mettre en valeur son long cou et son sourire. Elle maitrisait très bien les poses et démontrait à tout le monde qu’une femme de couleur pouvait réussir dans ce milieu.

Très jeune, Helen Williams avait toujours été intéréssé par l’industrie de la Mode. Elle n’aimait jamais sortir sans être bien apprêter. Helen est le premier mannequin à avoir travailler dans l’agence d’Ophelia DeVore : Grace DeMarco Modeling Agency.

En effet, Miss Williams a suivie avec rigueur des heures d’entrainement, de présence sur scène, de posture, de grâce et de savoir vivre. Elle est passée maîtresse dans l’art de la Mode et l’industrie n’a plus eu de secret pour elle.

Elle a commencé à travailler pour l’ African American Fashion and lifestyle magazines, Jet et Ebony où elle a même fait la couverture. Mais elle a due affronter la discrimination à cause de son teint et décida ainsi d’exiler en France en 1960. Elle avait appris que les femmes de couleur avait plus de chance d’y réussir à partir du moment où elles étaient belles et travaillaient correctement.

Et elle a eu raison. Elle a eu plus de succès sur Paris et a eu la chance de collaborer avec de grandes maisons de Haute-couture comme Christian Dior. Cependant, la nostalgie du pays la ramènera aux USA.

Cependant, Helen se rendra compte que rien n’a réellement évoluer. Elle choisie ainsi de se battre pour dénoncer cette discrimination que subissaient les femmes de couleurs.  Ce fût un combat de plus de 4 ans qui lui permettra de prouver combien la femme de couleur pouvait être belle. Et même si elle eu beaucoup de bâtons dans les roues, Williams a su tenir le cap et briser la glace.

Miss Williams a utilisé la presse pour dénoncer combien les femmes de couleur étaient mise à l’écart dans l’Industrie de la Mode malgré leur travail et leur beauté. Elle ouvra ainsi les yeux au mode sur la dure réalité qu’elle vivait et eu le soutien de nombreuses marques.

Grâce à son dur travail et ses longues années de sensibilisations, Miss Williams fini par avoir une belle carrière tout en montrant combien la femme noire pouvait être belle, gracieuse et élégante.

Helen Williams Jackson fût honoré pour son travail contre le racisme et reçu en 2014  le Trailblazer Award par le Fashion & Arts Xchange organization durant une cérémonie à la New York’s Fashion Institute of Technology.

Elle continue aujourd’hui d’inspirer de nombreuses femmes de couleurs.

Femme, modèle avec un purpose c’est exactement le cocktail qu’il fallait !

Chapeau Helen !

 

Alexandrine Hantz

Alexandrine Hantz

Rédactrice

Miss Yawa | Blogueuse mode & Culture | Présentatrice | Féministe 25.0 |Touche à tout | Freelance | Fan des aurores boréales | Bienvenue dans mon espace 5.0 !