Temps de lecture estimé à 6 minutes

Les métiers de la Mode

[INSERT_ELEMENTOR id="4090"]

La liste des métiers de la mode et du luxe est assez large. C’est une industrie qui requiert énormément de mains d’œuvre et chacun a un rôle bien précis. On peut les catégoriser en fonction de leurs actions :

Créer

créateur ou designer textile, ingénieur textile, maître tailleur, modiste-chapelier, styliste, styliste-modéliste, créateur de parfum, technicien supérieur en cosmétique, responsable de collection

Vendre

Acheteur, chef de produit, directeur de boutique, responsable commerciale, visuel merchandiseur, vendeur en prêt-à-porter, métiers de la vente, métiers du marketing, métiers de la communication

Fabriquer

brodeuse, costumier, contrôleur qualité, coupeur, couturière, dentellière, modéliste, patronnier gradeur, piqueur, plisseur, plumassière et fleuriste, retoucheur, sellier-maroquinier, orfèvre, bijoutier-joailler

Montrer

attaché de presse, journaliste de mode, mannequin, photographe de mode, marketeur mode

A ceux là, on ajoutera les métiers annexes créer par la réalisation évènementielle du domaine : chef cabine, coiffeur, maquilleur, habilleurs, chorégraphes, responsable logistique Mode, directeur artistique, ect…

Nous allons revenir sur les exigences de certains métiers.

Le Chef de produit est le responsable de la construction du plan de collection de son secteur. Il réalise ses plans à partir d’études de marché et des analyses de ventes. Pour cela, il doit faire une veille constante de ce qui se fait chez les concurrents. Il décrypte et suit l’environnement concurrentiel.

Selon son étude de l’évolution du marché, il explique au Styliste les orientations de la collection à prendre. De ses indications, le styliste pourra travailler en fonction du positionnement des produits décidés.

Le chef de produit est également celui qui :

  • Recherche les fournisseurs et les fabricants,
  • Gère le coût de fabrication d’un prototype,
  • Assure la promotion et la commercialisation des collections.

À l’origine des prototypes des pièces de chaque collection, le Modéliste est LE magicien. Il transforme l’idée du Styliste posée sur papier en véritable toile ou patronage carton à partir des croquis donnés. Il peut ensuite effectuer des modifications et ajustements nécessaires sur le prototype. Une fois son travail manuel fini, il rédige une fiche technique comprenant toutes les caractéristiques de la pièce.

+++ Quand le/ la modéliste dirige l’ensemble des modélistes, patronniers, couturiers (ères), petites mains (pour la couture) de l’atelier, il/elle devient 1er d’Atelier.  

Le métier de Styliste est un métier qui fait rêver. En effet, être Styliste, c’est donner son avis au créateur mais aussi à des personnalités qui font appel à ses services. Avec son goût prononcé pour la mode, il a le sens de l’esthétique et est chargé du casting des mannequins qui doivent défiler.

Maîtriser l’anglais et faire preuve de persuasion sont deux qualités recherchées chez un Styliste. De plus, il doit être sans cesse à l’affût des nouvelles tendances de la mode.C’est un métier qui bouge et pour lequel il faut savoir gérer la pression et le stress.

L’univers de la mode est large. Il permet de travailler pour des petits créateurs, pour le prêt-à-porter ou encore dans le luxe. C’est un métier pour lequel il faut faire preuve de patience et d’un bon maniement des aiguilles.

Il/Elle accompagne le styliste dans la création des modèles. Commande les coupes-types pour la fabrication des prototypes, crée les fiches techniques pour chaque produit destiné à l’atelier de confection ou aux fabricants

Le Sourceur a pour mission principale de trouver de nouveaux fournisseurs et produits. Il est à la fois celui qui veille à la qualité des tissus et celui qui en négocie les prix. En effectuant une veille sur les recherches technologiques et créatives, il est le premier à être au courant des nouvelles matières et nouveaux procédés. Pour être un bon sourceur, il est préférable d’avoir :

  •    Des connaissances dans les techniques de lobbying,
  • D’excellentes capacités de négociation,
  • D’avoir des connaissances dans les produits et matériaux textiles.

De plus, pratiquer plusieurs langues est un plus : le sourceur est souvent amené à échanger internationalement.

Un Créateur est à la tête de son entreprise : il présente une ligne de vêtements et/ou d’accessoires sous son nom. C’est un indépendant qui gère une équipe de commerciaux et d’assistants. Pour développer son réseau dans le milieu de la mode, il est important d’avoir le sens du contact que ce soit avec les journalistes, les attachés de presse ou bien encore les responsables de boutique. Les qualités à avoir pour être créateur sont :

  •    Avoir confiance en soi,
  • Être tenace et volontaire,
  • Savoir faire preuve d’autonomie,
  • Être force de persuasion pour présenter ses collections efficacement auprès des acheteurs, commerciaux et prospects.

Que ce soit dans le prêt-à-porter ou dans l’univers du luxe, designer Mode est celui qui hume l’air du temps. Il est celui qui imagine les modèles des collections prochaines. Chacune des pièces qu’il pense est couchée sur papier sous forme de plusieurs croquis.

Le Designer de Mode suit également tout le process suivit par le Modéliste pour la réalisation des prototypes. Avec la collaboration du Modéliste et de l’Acheteur, il fait le choix des tissus à utiliser pour ses modèles. Différentes compétences sont appréciées pour ce métier :

  •    Créativité et curiosité,
  • Maîtrise des logiciels de conception dessin assisté par ordinateur,
  • Pratique de l’anglais.

C’est un métier pour lequel il faut faire preuve de polyvalence et avoir le sens du relationnel.

Le Responsable de Collection est celui qui assure le respect de l’identité d’une marque. Ce métier de la mode est particulier car il est amené à coordonner le travail entre les studios, les ateliers, les chefs de produits et les licenciés. Un Responsable de Collection doit connaître :

  •    Les critères de développement de l’image de marque d’une entreprise,
  • Les techniques de management,
  • Les caractéristiques et les modes d’obtention des surfaces textiles.

Il faut également avoir des capacités sociales et organisationnelles. C’est un métier à responsabilités où les déplacements sont fréquents et les horaires de travail irréguliers.

Il/ Elle donne l’impulsion artistique et porte la responsabilité créative de la collection jusqu’à sa présentation à l’équipe commerciale. Dirige et valide les recherches de matières et thématiques des collections. Définit l’image de la marque, détermine son identité visuelle et fixe les orientations de communication.  

Il/Elle pilote une équipe de chefs de produits au sein d’un département (maille, accessoires…). Se présente comme l’équivalent de la direction de collection sur toute la partie étude de marché, analyse des ventes, marketing, recherches et achats des matières premières et des accessoires, fabrication et négociation pour le prototypage d’une collection.

Il/Elle définit la construction du plan de collection de son secteur à partir des études de marché, analyses de ventes, décryptage et suivi de l’environnement concurrentiel. Explique au styliste les orientations de la collection à travers le positionnement des produits et l’évolution du marché. Recherche les fournisseurs et les fabricants et gère les coûts de fabrication d’un prototype.

Il/Elle négocie et achète des produits directement dans les usines en transformant ou non les modèles soit pour des marques en nom propre, soit pour le e-commerce.

Il/Elle travaille avec les stylistes sur les imprimés, les étiquettes, les motifs placés et l’habillage du produit. Dans certaines entreprises, gère intégralement l’outil informatique (logiciel de conception et dessin assistés par ordinateur, palette graphique…).  

Il/Elle commande l’équipe responsable de la fabrication et suit les objectifs de production en terme de coûts, de délais et de quantités des modèles.

Le responsable de production met également au point le planning de fabrication, élabore le prix de revient définitif de la collection et règle les litiges.

Il/Elle prépare et envoie dossiers techniques et prototypes chez les façonniers; Réceptionne et contrôle les premiers prototypes fabriqués en usine en s’assurant de la conformité du produit.

Il/Elle met en scène les collections dans les vitrines, à l’intérieur des magasins et des corners dans le respect de l’identité de la marque. Travaille avec le studio de création et le service commercial pour adapter les décors aux tendances du marché et optimiser les ventes au sein des boutiques. Dirige des équipes de « visuel merchandiser » qui appliquent ses directives et font les remontées commerciales.

Il/Elle met en place les vitrines et l’agencement des boutiques selon le cahier des charges définit par le/la responsable visuel merchandising.

Il/Elle présente, accompagne et soutient les marques auprès de la presse magazines, télé, web. Met en place des outils de communication (dossiers de presse, look book, encarts publicitaires, évènements…) qui permettent aux journalistes et stylistes photos d’annoncer les nouvelles collections de couture, prêt-à-porter, accessoires et lignes de parfums/cosmétiques.

L’industrie de la mode étant très vaste, n’hésitez pas à m’aider à completer cette liste. Si vous êtes interessé par ce domaine, voici un lien qui vous permet de voir les métiers qui recrutent actuellement et ce sont même des métiers auquels vous n’aurez pas pensez!

Petit coup de coeur aux métiers de l’ombre qui nous permettent d’avoir le plus beau rendu final et nous font rêver!

Alors lequel vous intéresse?

[INSERT_ELEMENTOR id="1358"]