Temps de lecture estimé à 2 minutes

Gestion de projets artistiques et culturels

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La gestion de projets artistiques et culturels est assez méconnue au Togo. On a parfois l’impression que bon nombre des acteurs culturels ne maîtrise toujours pas ce sujet. On a souvent tendance à comparer un projet à une simple organisation d’anniversaire… et encore. Si l’on se base sur la définition de projet, on comprend que :

  • Tous les projets opèrent avec des ressources qui, dans le secteur créatif et culturel, sont rares.
  • Tous les projets ont des caractéristiques uniques,
  • Tous les projets artistiques et culturels entraînent un degré considérable d’incertitude et de risques,
  • Le produit, l’installation et le projet doivent faire partie intégrante de la structure.

La gestion de projets inclut donc :

  • L’application de connaissances, compétences, outils et techniques,
  • La gestion de ressources pour produire dans le temps, très souvent avec un budget très limité,
  • La gestion du changement : les imprévus,
  • La planification et le contrôle,
  • L’administration,
  • La communication avec tous les intervenants,
  • La coordination de toutes les conditions et acteurs nécessaires,
  • La satisfaction d’une condition liée à l’objectif principal du projet.

Quels sont donc les facteurs décisifs pour la réussite d’un projet ?

Quatre facteurs importants s’imposent : le temps, les coûts, la qualité, la satisfaction du client.

La réussite d’un projet dépend alors :

  • Du soutien de la part de la hiérarchie supérieur,
  • De l’implication du client,
  • D’un gestionnaire de projet expérimenté,
  • De buts et objectifs clairement formulés,
  • D’une explication claire des conditions,
  • Des attentes réalistes,
  • Des membres d’équipe compétents, travailleurs et concentrés sur l’objectif,
  • D’une bonne infrastructure,
  • De méthodes formalisés de mise en œuvre du projet,
  • Et des suppositions précises.

Le temps d’approfondir le sujet, je vous laisse cette rosace que je trouve assez instructive.

Alexandrine Hantz

Alexandrine Hantz

Rédactrice

Miss Yawa | Blogueuse mode & Culture | Présentatrice | Féministe 25.0 |Touche à tout | Freelance | Fan des aurores boréales | Bienvenue dans mon espace 5.0 !

Fermer le menu